jean v de bretagne

Entre 1427 et 1430 il conclut une alliance avec le régent anglais Jean de Lancastre, duc de Bedford, qui ne l'engage qu'à rester neutre. Le conflit avec l'Église ne se terminera qu'au début du règne de son fils François Ier qui se rallie définitivement à Rome[6]. Jean V (duc de Bretagne, 1389-1442) Land : France: Sprache : français moyen (1400-1600) Geschlecht : masculin: Geburt : 24-12-1389: Tod : 28-08-1442: Anmerkung : Duc de Bretagne (1399-1442). Biographie; Naissance: 1339 Duché de Bretagne. Il hésite toutefois à s'engager entre l'Angleterre et la France et met en œuvre une politique de « neutralité teintée d'opportunisme Â»[4]. Il est le premier enfant de Jean de Montfort et de Jeanne de Flandre. Mécontent des conditions de la transaction, Jean II d'Alençon, libéré, met le siège devant Pouancé en 1432. À la mort de son père, le 9 novembre1399, il devient duc de Bretagne[note 3]. Afin de la payer, il dut mettre en vente sa place forte de Fougères […] que le fils de Jean IV, son oncle Jean V, duc de Bretagne, s'empressa d'acquérir pour 120 000 écus, renforçant ainsi […] sa position sur la frontière franco-bretonne. Il est le premier fils et le troisième enfant du duc Jean IV et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre. Arthur de Richemont, le frère du duc, qui l'accompagnait, le décide à faire la paix[5]. La dernière modification de cette page a été faite le 5 janvier 2021 à 18:01. Il est le premier fils et le troisième enfant du duc Jean IV et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre. Mais l'action de sa femme la duchesse Jeanne de France et des barons bretons lui permit de recouvrer sa liberté à la suite du siège de Champtoceaux. Il se réconcilie avec le roi de France Charles VI dont il avait épousé une fille et fait hommage pour son duché le 7 janvier 1404. Activité : Souverain. En collaboration étroite avec l'évêque Jean de Malestroit, Jean V est à l'origine de la construction d'une nouvelle cathédrale à Nantes, dont il pose les premières pierres en avril 1434[7]. Il se réconcilie également avec Olivier de Clisson, l'ennemi de son père. T. 1 / publiés avec notes et introduction, par René Blanchard -- 1889-1895 -- livre Lettres et mandements de Jean V, duc de Bretagne. Jean V de Bretagne Les Penthièvre sont convoqués devant le Parlement et les États de Bretagne à Vannes en septembre 1420. Le règne personnel de Jean V commence en 1406. Jean V de Montfort est sur le trône du duché à l’époque de la plus riche floraison architecturale et commerciale de la Bretagne. Invité à une fête qu'ils donnaient à Champtoceaux en 1420, il s'y rendit, fut arrêté sur l'ordre de Marguerite de Clisson (comtesse douairière de Penthièvre), détenu et menacé de mort. Liste objets classés MH. Sépulture: Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Une statue du duc en bois polychrome se trouve à la chapelle Saint-Fiacre du Faouët. Classé au titre immeuble. Il mène ensuite une politique de bascule entre les deux partis, anglais et français : il signe en 1422 le traité de Troyes qui dépouillait le futur Charles VII, mais autorise ensuite son frère Arthur, blessé et capturé lors de la bataille d'Azincourt, libéré après sept ans de captivité à combattre sous sa bannière et à recevoir l'épée de connétable de France en 1425. Après avoir entretenu des relations étroites avec la Bourgogne, le duc Jean V se rapproche des Armagnacs de 1407 à 1411. En 1403 il y eut deux conflits entre les Bretons et l'Angleterre le premier en juillet pendant lequel Jean de Penhoët, amiral de Bretagne, et Guillaume du Châtel mettent en déroute la flotte anglaise et le second de septembre à novembre quand une flotte bretonne toujours commandé par l'amiral de Penhoët, ravage Jersey et Guernesey et l'ouest du Devonshire ce qui provoque des représailles anglaises contre la pointe Saint-Mathieu. de BretagneIl fut baptisé sous le nom de Pierre, ce n'est que plus tard lors de sa confirmation qu'il reçut le nom de Jean. Entre 1425 et 1427, après avoir fait solennellement l'hommage de son duché au roi Charles VII de France, il participe aux combats contre les Anglais. Pour les articles homonymes, voir Jean le Sage. Il est le premier fils et le troisième enfant du duc Jean IV et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre. À la mort de son père, le 9 novembre 1399, il devient duc de Bretagne [note 3]. … Mais l'action de sa femme la duchesse Jeanne de France et des barons bretons lui permit de recouvrer sa liberté à la suite du siège de Champtoceaux. Attribut Détails; Titre: VI (VIII) (XVI) Jean V Le Vaillant ou L'Anglophile né en 1340, duc de Bretagne et comte de Richmond et comte de Montfort-l'Amaury 16/09/1345-18/12/1378 et 27/09/1381-02/11/1399, pair de … Duc de Bretagne (1399-1442). Vérifiez les traductions 'Jean V de Bretagne' en Breton. Il est le premier fils et le troisième enfant du duc Jean IVet de sa troisième épouse Jeanne de Navarre. Comte de Richmond; 1372-24 août 1393; Prédécesseur: Jean de Gand. Nom qui dans le vocabulaire médiéval signifie, Elle quitte définitivement la Bretagne le. Découvrez gratuitement l'arbre généalogique de Jean V de BRETAGNE pour tout savoir sur ses origines et son histoire familiale. Date et typologie de la protection. Il se réconcilie également avec Olivier de Clisson, l'ennemi de son père. Achetez en toute sécurité et au meilleur prix sur eBay, la livraison est rapide. Cependant il cesse toutes relations avec le roi de France en 1419-1421 au moment du complot des Penthièvre[2]. À partir de 1431, Jean V rejoint le camp français mais envoie en ambassade à Londres son jeune fils Gilles de Bretagne. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé. Arthur de Richemont, le frère du duc, qui l'accompagnait, le décide à faire la paix[5]. Cette pièce est un florin d'or de Jean V de 1420 environ, de la première émission caractérisée par les O de la légende non pointés. Jean V épouse à Paris, le 19 septembre 1396, à l'âge de 8 ans, Jeanne de France, âgée de 5 ans (1391 † 1433), fille de Charles VI de France, dont il eut : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. il reste fidèle à son successeur Alexandre V mais sous le règne de Jean XXIII, la Bretagne se rallie à l'élu du concile de Constance Martin V. Sous le pontificat de son successeur Eugène IV, le duc et les évêques bretons se rapprochent des pères du concile de Bâle sans rompre totalement avec le pape de Rome bien que l'antipape Félix V nomme plusieurs évêques et cardinaux bretons. À la mort de son père, le 9 novembre 1399, il devient duc de Bretagne. En collaboration étroite avec l'évêque Jean de Malestroit, Jean V est à l'origine de la construction d'une nouvelle cathédrale à Nantes, dont il pose les premières pierres en avril 1434[7]. Toutefois, neuf ans plus tard son corps est transféré dans la chapelle qu'il avait fondée en l'honneur de Saint-Yves dans la cathédrale de Tréguier où son gisant (reconstitué) se trouve toujours. Jean V de Bretagne [note 1] également connu sous le nom de Jean le Sage [note 2] est né le 24 décembre 1389 au château de l'Hermine à Vannes. Jean V, devenu duc à l'âge de dix ans, est couronné le 23 mars 1401. Précisions sur la protection. « Jean V, qu’on appela le bon duc Jehan de Bretaigne », dit d'Argentré, « décéda sur les deux heures après minuict, vingt huictième jour d'aoust (1442), en la maison de la Tousche, près Nantes, avec grand regret de ses subjects qu'il avait maintenus en paix ». Après la guerre de Succession qui a vu la victoire de la famille des Montfort face aux Penthièvre, la Bretagne a connu une prospérité économique et culturelle. Le règne du duc Jean V, qui s’est étendu de 1399 à 1442, fut sans conteste à la fois l'un des plus longs mais aussi l'un des plus heureux de l'histoire de la Bretagne. À la mort de son père en 1345, en pleine guerre de succession, il devient comte de Richmond et de Montfort ainsi que duc de Bretagne en compétition avec Charles de Blois jusqu'en 1364. Economisez avec notre option de livraison gratuite. Les dernières années du duc Jean V sont marquées par le procès et le supplice de Gilles de Retz à Nantes le 27 octobre 1440. - Est considéré comme cinquième ou sixième Jean, duc de Bretagne, selon que l'on compte ou non Jean de Montfort (1293-1345), dit le Captif, comme ayant accédé effectivement au Duché en 1341-1345 En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. Le duc Jean V reçoit en 1418 à sa cour, à Vannes, Vincent Ferrier, le célèbre prédicateur dominicain valencien, qui y meurt l'année suivante et qui est inhumé dans la cathédrale. ), Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé, Fichier d’autorité international virtuel, Chevalier de l'ordre bourguignon de la Toison d'or, Personnalité politique de la guerre de Cent Ans, Personnalité militaire de la guerre de Cent Ans, Personnalité de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Sa tutelle est d'abord confiée à sa mère[note 4] puis assurée par le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi. Jean V de Bretagne. ST jean de bretagne - Achetez une variété de produits à prix abordables sur eBay. Devenu majeur Jean V met un certain empressement à reconnaître Benoit XIII comme Pape. C'est lors de cette libération que la citadelle de Champtoceaux fut entièrement détruite. DEUS IN ADIUTORIUM MEUM INTENDE (Que Dieu me vienne en aide). Cadre de l'étude . Peu après, il se brouille avec Clisson et est sur le point de l'assiéger, quand ce dernier meurt. Entre 1427 et 1430 il conclut une alliance avec le régent anglais Jean de Lancastre, duc de Bedford, qui ne l'engage qu'à rester neutre. Il mène ensuite une politique de bascule entre les deux partis, anglais et français : il signe en 1422 le traité de Troyes qui dépouillait le futur Charles VII, mais autorise ensuite son frère Arthur, blessé et capturé lors de la bataille d'Azincourt, libéré après sept ans de captivité à combattre sous sa bannière et à recevoir l'épée de connétable de France en 1425. Pierre de Bretagne, futur Jean V était âgé alors de 17 ans, sa promise : Jeanne de France, âgée de 5 ans seulement. Jean V voulait que l'on arrache tous les murs de sa « prison Â» jusqu'aux fondations[3]. Les monnaies des ducs de Bretagne constituent le « cœur qualitatif » du médaillier du musée Dobrée. Comte de Richmond; 1372-24 août 1393; Prédécesseur: Jean de Gand. Jean V de Bretagne se trouve mêlé aux évènements qui se déroulent tant à Paris que dans les provinces; Elisabeth de Bavière – dite Isabeau par ses sujets français - (1371 - septembre 1435) épouse de Charles VI fut impliquée dans la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Jean V de Bretagne. Jean V avait fait la paix avec les comtes de Penthièvre, mais ceux-ci n'avaient pas renoncé à régner sur la Bretagne. - Dit le Bon, ou le Sage. À la mort de son père, le 9 novembre 1399, il devient duc de Bretagne[note 3]. Pendant cette période Jean V doit aussi combattre son neveu, Jean II, comte d'Alençon qui avait aliéné en 1427 entre les mains de Jean V sa baronnie de Fougères pour pouvoir payer sa rançon à la suite de sa capture par les Anglais lors de la bataille de Verneuil. ), Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé, Fichier d’autorité international virtuel, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Jean_V_de_Bretagne&oldid=178466466, Chevalier de l'ordre bourguignon de la Toison d'or, Personnalité politique de la guerre de Cent Ans, Personnalité militaire de la guerre de Cent Ans, Personnalité de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Portail:Duché de Bretagne/Articles liés, Portail:Histoire de Bretagne/Articles liés, Portail:Biographie/Articles liés/Militaire, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Malgré la libération de Paris en avril 1436 et la supériorité désormais manifeste des armées françaises, Jean V conclut le 11 juillet 1440 encore un traité avec Henri VI d'Angleterre dans lequel il s'engage non à le soutenir, mais à ne pas donner asile en Bretagne aux ennemis de l'Angleterre. Après sa mort le duc est inhumé dans l'église Saint-Pierre de Nantes « près de son père Â». Un coup de main contre Dartmouth s'achève par la mort de Guillaume du Châtel et de 200 Bretons débarqués sur la côte anglaise. Jean IV de Bretagne meurt la nuit du 1er au 2 novembre 1399 et est inhumé dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes le 3 novembre. Successeur: Arthur III de Bretagne. Après avoir entretenu des relations étroites avec la Bourgogne, le duc Jean V se rapproche des Armagnacs de 1407 à 1411. Cette base présente une sélection de plusieurs centaines de pièces, à la fois moyen de transaction et source de revenus, mais aussi support de propagande à l’usage des ducs et témoins de … Jean V de Bretagne. Malgré la libération de Paris en avril 1436 et la supériorité désormais manifeste des armées françaises, Jean V conclut le 11 juillet 1440 encore un traité avec Henri VI d'Angleterre dans lequel il s'engage non à le soutenir, mais à ne pas donner asile en Bretagne aux ennemis de l'Angleterre. Typologie de la protection. Jean V, duc de Bretagne, est mort en 1442. Références documentaires. Liste de 1840. Cependant il cesse toutes relations avec le roi de France en 1419-1421 au moment du complot des Penthièvre[2]. Devenu majeur Jean V met un certain empressement à reconnaître Benoit XIII comme Pape. Jean IV de Bretagne aussi connu sous le nom de Jean III de Montfort, Jean le Conquéreur ou encore celui de Jean le Vaillant (breton Yann IV) est né le 12 avril 1339 et mort le 1 novembre 1399 à Nantes . Le règne personnel de Jean V commence en 1406. Successeur: Arthur III de Bretagne. Décès: 1 er novembre 1399 Nantes. Visitez eBay pour une grande sélection de saint jean de bretagne. Cet enlèvement sans précédent alors émut les princes européens, mais ne provoqua aucune intervention de la cour de France. En 1403 il y eut deux conflits entre les Bretons et l'Angleterre le premier en juillet pendant lequel Jean de Penhoët, amiral de Bretagne, et Guillaume du Châtel mettent en déroute la flotte anglaise et le second de septembre à novembre quand une flotte bretonne toujours commandé par l'amiral de Penhoët, ravage Jersey et Guernesey et l'ouest du Devonshire ce qui provoque des représailles anglaises contre la pointe Saint-Mathieu. À la suite de la victoire finale du parti anglo-breton sur l… Auteurs de l'article « Jean V de Bretagne Â» : Nom qui dans le vocabulaire médiéval signifie, Elle quitte définitivement la Bretagne le. La Bretagne de Jean V produisit d’ailleurs un poète de premier rang en la personne de Jean Meschinot (1420-1491). C'est lors de cette libération que la citadelle de Champtoceaux fut entièrement détruite. Un mois après une flotte commandée par Tanneguy III du Chastel, le frère de Guillaume, prend la petite ville et la livre au pillage au massacre et à l'incendie par vengeance[1]. Michael Jones, « « En son habit royal » : le duc de Bretagne et son image vers la fin du Moyen Âge », dans Joël Blanchard (dir. Il est le premier fils et le troisième enfant du duc Jean IV et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre. Allié des Français contre les Anglais, il arrive toutefois trop tard le 25 octobre 1415 pour participer à bataille d'Azincourt, ce qui lui permet tout de même et à peu de frais de récupérer la ville de Saint-Malo, sous la suzeraineté de la France depuis 1394, comme le prévoyait son alliance avec le roi de France. Le conflit avec l'Église ne se terminera qu'au début du règne de son fils François Ier qui se rallie définitivement à Rome[6]. Jean V de Bretagne dit le Sage duc de Bretagne, comte de Montfort et de Richemont. Propriété de la commune. Statut juridique et protection. Pour les articles homonymes, voir Jean le Sage et Jean V. Jean V: Sceau du duc. Toutefois, neuf ans plus tard son corps est transféré dans la chapelle qu'il avait fondée en l'honneur de Saint-Yves dans la cathédrale de Tréguier où son gisant (reconstitué) se trouve toujours. Entre 1421 et 1425 le duc se réconcilie, à Sablé, avec le dauphin Charles de Ponthieu, couronné roi de France le 30 octobre 1422 sous le nom de Charles VII de France. Il hésite toutefois à s'engager entre l'Angleterre et la France et met en œuvre une politique de « neutralité teintée d'opportunisme »[4]. Il se réconcilie également avec Olivier de Clisson, l'ennemi de son père. Du fait du remariage de sa mère Jeanne de Navarre, il devient en 1403 le beau-fils du roi Henri IV d'Angleterre. TOMBEAU DU DUC JEAN V DE BRETAGNE. Jean V avait fait la paix avec les comtes de Penthièvre, mais ceux-ci n'avaient pas renoncé à régner sur la Bretagne. Retrouvez Jean V de Bretagne et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Les Penthièvre sont convoqués devant le Parlement et les États de Bretagne à Vannes en septembre 1420. Achetez neuf ou d'occasion Peu après, il se brouille avec Clisson et est sur le point de l'assiéger, quand ce dernier meurt. Un mois après une flotte commandée par Tanneguy III du Chastel, le frère de Guillaume, prend la petite ville et la livre au pillage au massacre et à l'incendie par vengeance[1]. Une statue du duc en bois polychrome se trouve à la chapelle Saint-Fiacre du Faouët. Duc de Bretagne; 12 avril 1365-1 er novembre 1399; Prédécesseur: Jean de Montfort et Jeanne de Penthièvre. Il meurt le 29 août 1442, au manoir de la Touche, près de Nantes, une propriété de l'évêque Jean de Malestroit. Jean V de Bretagne[note 1] également connu sous le nom de Jean le Sage[note 2] est né le 24 décembre 1389 au château de l'Hermine à Vannes. Pendant cette période Jean V doit aussi combattre son neveu, Jean II, comte d'Alençon qui avait aliéné en 1427 entre les mains de Jean V sa baronnie de Fougères pour pouvoir payer sa rançon à la suite de sa capture par les Anglais lors de la bataille de Verneuil. Il se réconcilie avec le roi de France Charles VI dont il avait épousé une fille et fait hommage pour son duché le 7 janvier 1404. Cet enlèvement sans précédent alors émut les princes européens, mais ne provoqua aucune intervention de la cour de France. Famille: Maison de Montfort (en) Père: Jean de Montfort. Le duc Jean V reçoit en 1418 à sa cour, à Vannes, Vincent Ferrier, le célèbre prédicateur dominicain valencien, qui y meurt l'année suivante et qui est inhumé dans la cathédrale. Ils font défaut et la sentence définitive du 16 février 1425 les condamne à la confiscation de tous leurs biens qui sont réunis au domaine ducal. Jean V de Bretagne également connu sous le nom de Jean le Sage est né le 24 décembre 1389 au château de l'Hermine à Vannes et mort le 29 août 1442, au manoir de la Touche près de Nantes. Ils font défaut et la sentence définitive du 16 février 1425 les condamne à la confiscation de tous leurs biens qui sont réunis au domaine ducal. 11/02/2015 23:52 La légende se lit de la manière suivante : IOHANNES DEI GRACIA BRITONU DUX ( Jean par la grâce de Dieu duc des Bretons ). De 1407 à 1418, la Bretagne tente de prendre ses distances avec les belligérants. Achetez en toute confiance et sécurité sur eBay! Jean V de Bretagne[note 1] également connu sous le nom de Jean le Sage[note 2] est né le 24 décembre 1389 au château de l'Hermine à Vannes. Statut juridique du propriétaire. À la mort de son père, le 9 novembre 1399, il devient duc de Bretagne[note 3]. - Dit le Bon, ou le Sage. A la mort de son père, le 9 novembre 1399, il devient duc de Bretagne. Mécontent des conditions de la transaction, Jean II d'Alençon, libéré, met le siège devant Pouancé en 1432. Il est le premier fils et le troisième enfant du duc Jean IV et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre. Il renouvelle les nombreuses trêves conclues avec l'Angleterre en 1407, 1409, 1411, 1415 et 1417. Sa tutelle est d'abord confiée à sa mère[note 4] puis assurée par le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi. Jean V de Bretagne également connu sous le nom de Jean le Sage est né le 24 décembre 1389 au château de l'Hermine à Vannes et mort le 29 août 1442, au manoir de la Touche près de Nantes. Mère: Jeanne de Flandre. Les dernières années du duc Jean V sont marquées par le procès et le supplice de Gilles de Retz à Nantes le 27 octobre 1440. Jean V de Bretagne. Jean V, devenu duc à l'âge de dix ans, est couronné le 23 mars 1401. Jean IV de Bretagne aussi connu sous le nom de Jean le Conquéreur ou encore celui de Jean le Vaillant (en breton Yann IV) est né en 1339 et mort le 9 novembre 1399 à Nantes. De 1407 à 1418, la Bretagne tente de prendre ses distances avec les belligérants. Jean V de Bretagne dit Jean V le Sage (1389-1442) Duc de Bretagne de 1399 à 1442 Né à Nantes, au manoir de la Touche [ 1 ] , fils du duc Jean IV et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre , il devint duc à l’âge de 10 ans sous la tutelle du duc de Bourgogne. Entre 1421 et 1425 le duc se réconcilie, à Sablé, avec le dauphin Charles de Ponthieu, couronné roi de France le 30 octobre 1422 sous le nom de Charles VII de France. Fratrie: Jeanne de … Peu après, il se brouille avec Clisson et est sur le point de l'assiéger, quand ce dernier meurt. À partir de 1431, Jean V rejoint le camp français mais envoie en ambassade à Londres son jeune fils Gilles de Bretagne. Guillaume de Châtillon-Blois, donné comme otage par ses frères, restera 28 ans de 1420 à 1448 détenu par le pouvoir ducal. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé. His rule coincided with the height of the Hundred Years' War between England and France. Jean V voulait que l'on arrache tous les murs de sa « prison » jusqu'aux fondations[3]. Michael Jones, « Â« En son habit royal Â» : le duc de Bretagne et son image vers la fin du Moyen Âge Â», dans Joël Blanchard (dir. Successeur: Jean V de Bretagne. Jean V de Bretagne également connu sous le nom de Jean le Sage est né le 24 décembre 1389 au château de l'Hermine à Vannes. Entre 1425 et 1427, après avoir fait solennellement l'hommage de son duché au roi Charles VII de France, il participe aux combats contre les Anglais. MONNAIES D'OR DU DUC JEAN V DE BRETAGNE. Un coup de main contre Dartmouth s'achève par la mort de Guillaume du Châtel et de 200 Bretons débarqués sur la côte anglaise. Il se réconcilie avec le roi de France Charles VI dont il avait épousé une fille et fait hommage pour son duché le 7 janvier 1404. Cherchez des exemples de traductions Jean V de Bretagne dans des phrases, écoutez à la prononciation et apprenez la grammaire.

Restaurant Le Restaurant Toulouse Menu, Beau Magnifique Synonyme, échantillonnage Réel D'un Signal, Borne De Recharge Installation, Maxime Nucci Origine Corse, Aire Financement Région île-de-france, Mon Cousin Critique Télérama, Centre De Formation Dijon Foot, Entrée Des Artistes - Film Complet,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.